Conserver votre épargne dans le dispositif de l'entreprise que vous quittez

C'est la solution par défaut. Vous pourrez récupérer votre épargne ultérieurement.

Veillez simplement à communiquer vos éventuels changements de coordonnées à votre ancien employeur et au teneur de compte. A défaut vous risqueriez de perdre votre épargne (les avoirs disponibles sont conservés pendant 30 ans).

A noter que vous êtes susceptible de vous acquitter des frais de tenue de compte une fois parti de votre entreprise.

Transférer votre épargne vers le dispositif de votre nouvelle entreprise

Si vous quittez une entreprise pour une autre et si votre nouvel employeur vous propose un dispositif d'épargne, vous pouvez transférer votre épargne – disponible ou non – sans en demander le remboursement.

Vous devez transférer l'intégralité des avoirs (et pas seulement une partie). En effet, ce transfert entraîne la clôture du compte d'épargne dans le dispositif de votre ancienne entreprise. Ainsi, si des sommes (participation, intéressement) doivent vous être versées après votre départ de l'entreprise, le transfert ne peut intervenir qu'après leur versement.

A noter que le transfert d'avoirs indisponibles d'un PERCO vers un PEE n'est pas autorisé. Si le dispositif du nouvel employeur ne contient pas de PERCO, les avoirs concernés resteront dans le PERCO d'origine.

Demander le remboursement de votre épargne

La cessation du contrat de travail est un cas légal de déblocage anticipé du PEE mais pas du PERCO. Vous pouvez donc retirer tout ou partie de l'épargne que vous détenez dans le PEE de votre ancien employeur.

La demande peut intervenir sans limite de temps. En revanche, le déblocage anticipé ne peut être invoqué qu'une seule fois pour le même motif. Si vous faites un déblocage partiel, vous devrez donc attendre la mise en disponibilité des avoirs pour en obtenir le remboursement ou bien faire valoir un autre cas de déblocage anticipé.

A noter que la mutation à l'intérieur d'un Groupe ne constitue pas une cessation du contrat de travail. Vous ne pouvez donc pas effectuer de demande de déblocage anticipé à ce titre. En revanche, le transfert des avoirs dans le dispositif du nouvel employeur est autorisé.